Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Président de l'association VENT D'OUEST

Voeux Vent d'ouest 2017

28 Janvier 2017 , Rédigé par Daniel GILLES Publié dans #VENT D'OUEST

Intervention de Daniel GILLES .Voeux 2017 des rencontres Vent d'ouest . Larmor-plage le 28/1/2017

 

 

 

BONJOUR à tous, tout d'abord merci à celles et ceux qui sont fidèles aux rendez vous de Vent d'ouest , fidèles à ce moment de fin janvier à ce moment des vœux qui nous permet de tirer ensemble quelques éléments de l'année écoulée et de penser ensemble quelques orientations et initiatives pour l'année 2017 qui s'engage.

Nous nous sommes ainsi retrouvés les années passées à quéven plusieurs fois aux arcs ou à l'albatros, à lorient au palais des congrès et cette année je remercie les responsables «des Rives du ter» Guy Chazeaud et Gerard Le Faouder de nous recevoir dans leur bel établissement de larmor plage en bordure de la riviere et de lorient.

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce moment est particulièrement chaud au plan de la société au plan politique tant au niveau de la planète et de l'humanité tant au niveau de cette vieille Europe tant au niveau de la France et de ses régions !

 

Depuis un mois dans les communes les régions de France des moments de vœux ont lieu. Les élus y voient l'occasion d'exprimer leurs visions et actions locales avec des auditoires de citoyens invités. Comme beaucoup, durant des années , j'essayais d'aller écouter les uns les autres, cette année j'en ai suivi beaucoup moins car comme vous le savez j'ai décidé il y a un peu plus d'un an de ne pas solliciter de nouveau mandat régional (j'avais assuré 12 années au Conseil régional de Bretagne comme vice-président) et , il y a presque 3ans déjà, arrêté mes mandats locaux à la ville et à l'agglo de Lorient (là j'ai été élu 25 années comme maire adjoint et vice président)

Depuis un an j'ai eu donc la chance de pouvoir prendre du recul certains diraient de la hauteur mais c'est limite prétentieux, d'avoir pu un peu voir d'autre contrées comme deux séjours en famille aux états unis où est partie travailler ma chercheure de fille dans un labo de biologie de la célèbre université d' harvard à Boston. j'ai pu retourner davantage à Paris (beaucoup savent que je suis breton et parisien)où je retrouve différent lieux et espaces populaires et culturels ou conviviaux et des personnalités avec qui j'ai plaisir lors de bonnes rencontres d'échanger sur le présent, sur des itinéraires du XX eme siècle ,et surtout l'avenir! Car comme disait Woody Allen c'est un lieu où j'ai comme vous envie de vivre encore un peu…

 

Alors 2016 une année terrible et 2017 une année encore plus terrible???

par quel bout le prendre !!!

 

Comme je me disais que pour essayer d'approcher le sujet il me fallait au moins faire un discours de 3 heures , mais aussi parce que Fidel Castro s'est éteint en cette fin 2016, j'ai pensé m'en tenir à un gros quart d'heure en suivant le fil d' une conversation que j'ai eue vendredi dernier aux vœux de l'agglomération . Il y avait beaucoup de monde sans doute 300 personnes. J'ai pu y croiser un ministre qui attend la quille dans 3 mois ( je ne sais si son abdiquant leader du quinquennat était revenu du désert d'atacama…) , un président de l'agglo qui avait l'air un peu comme d'habitude de s'enquiquiner, un député plutôt dépité, des élus de gauche et de droite et beaucoup d'acteurs et de citoyen de tous bords avec qui il est toujours pour moi agréable d'échanger un peu, une poignée de main, des mots, des regards...et c'est à ce moment là où le représentant de l'état en me saluant m'a demandé tout de go M.Gilles comment voyez vous la situation?

 

C 'était donc vendredi dernier le 20 janvier en soirée je m'était rendu au palais des congrès en écoutant la radio puisqu'au même moment à Washington avait lieu la cérémonie d'investiture de Donald Trump en présence d'Obama des dirigeant passés et des responsables de la 1ere puissance mondiale

 

Alors pour essayer de répondre à une question si ouverte j'ai commencé en lui disant:

M.le préfet, vous voulez que je vous parle des états unis? des gens comme moi espéraient Sanders avaient dû, plus ou moins se rabattre sur Hilary Clinton ,et s'étaient réveillés avec Trump ! Elu certes avec 3millions de voix de moins que la candidate démocrate grâce notamment aux abstentions et rejet d'un certain système démocrate, et aux bougés dans les swing states notamment de la part des américains de la classe basse et moyenne ou des minorités . Ses premiers choix et décisions , les executives orders même si celles-ci n'ont pas la force de lois validées au congrès, ses équipes de milliardaires, ses premières orientations géostratégiques qui peuvent ébranler le monde..., ses démagogies et provocations contre le système ou la société, ne manquent pas de nous inquiéter vivement. Et les réactions des progressistes en particulier des femmes en Amérique et dans le monde sont je l'espère un début et oui il faudra continuer le combat!

je pourrai aussi M .le préfet, vous parler de Xi Jiping n°1 CHINOIS à Davos ,où, venu pour la 1 ere fois devant les centaines de décideurs d'affairistes et d'économistes du monde a délivré un message fort au moment où Trump parle d'un recentrage américain sur son développement sur son territoire (produire acheter américain renforcement du protectionnisme) Xi jiping a théoriser à l'inverse de l'isolationnisme, la mondialisation le développement des relations commerciales et financières de la Chine avec l' Afrique l'Europe l'amérique et le reste du monde ! Tout en se prévalant d'objectifs ambitieux et de leur programmation à moyen et long terme en matière économique sociale numérique démographique écologique. à l'horizon 2020 100ans du PCC!et 2050 cent ans de la RPC avec entre autres celui d'être les premiers en PIB par habitant !!!! le système chinois qui n'apparaît pas briller pour nous en terme de démocratie ou de liberté avance ,même si on peut noter que pas mal de ses jeunes sont attirés par des études en occident.

 

Je pourrais essayer de vous parler des évolutions et des régressions politiques en amérique latine, de Cuba au Vénézuela de la Bolivie au Brésil . Je pourrais essayer de vous parler du moyen orient des états totalitaires sunnites ou chiites des guerres et de la barbarie qui déborde et vient jusque dans nos campagnes et nos villes semer par de lâches attentats la terreur et la division. Je pourrais essayer de vous parler de la Russie et de l'ancien empire soviétique aux mains de poutine et des oligarques assis eux aussi sur des réserves considérable de gaz et de pétrole et de moyens militaires.

 

je pourrais essayer de parler le l'inde et de son milliard d'habitant du japon du reste de l'Asie….

De l'humanité du désordre mondial de la planète ou le réchauffement climatique, les attaques contre les espaces verts la biodiversité ou l'élévation continue de la démographie et des mégapoles urbaines se poursuivent et interpellent en pensant aux futures générations.

 

Il y a 50 ans Bob Dylan, ou Joan Baez chantaient «we shall overcome», ou «the times they are a changing », oui les temps changent disait le désormais prix Nobel 2016 et la génération qui allait sur mai 68, oui ils changent pas toujours comme nous l'imaginions…ou l'espérerions

 

Le préfet m'arrêta en me disant oui M Gilles mais redescendez votre approche

 

Vous voulez que j'essaie de vous parler de l'Europe , lui réponds dis je, cette union européenne de la concurrence libre et non faussée de l'euro de la banque centrale de la domination des banquiers des trusts des lobyes de la finance sans visage de l'évasion fiscale et de l'argent sale...si j'ai bien compris M le préfet le parlement européen qui n'en est pas vraiment un vient d'élire son président après une longue période d'accords tacites entre les libéraux et les socio-démocrates pour des alternances ne remettant rien en cause!

Les différents groupes cette fois ont présenté des candidats:

il y a les euros sceptiques disons les différentes extrême droite (Le pen Philippot y siègent), les libéraux du PPE sont les plus nombreux ils présentaient un italien Antonio Tajani copain complice de Berlusconi et de Barrosso …presque tout est dit !.

des centristes qui après avoir parlé de présenter le belge guy Verhofstadt tenté un rapprochement improbable avec bepe grillo pour finalement se rallier aux libéraux.

et de l'autre coté les sociaux démocrates qui avaient précédemment le président Martin Schultz

les verts et les rouges de Gue Gvn que mon ami F Wurtz a longtemps animé (30 ans) et des «particuliers» comme les 5 étoiles de bepe grillo .

au 4 eme tour c'est évidemment le libéral qui gagna tant aujourd'hui la dominante des représentations sont plutôt de ce coté là et qu'il a bénéficié du report des extrême- droites.

Disons que pour la première fois depuis longtemps, un certain rassemblement des progressistes avait quand même commencé à poindre puisque Gianni Pitella un italien de gauche avait bénéficié au dernier tour du report des groupes progressistes et disons anti libéraux…

Pour autant désormais la droite libérale détient tout les postes /le pdt du parlement, la présidence de la commission avec Jc Junker le luxembourgeois , isabelle Thomas dans un moment de sincérité l'avait qualifié de vrp des paradis fiscaux ! Et aussi la présidence du conseil avec le pas très progressiste polonais Donald (encore un donald)Tusk et me voila à demander au représentant de l'état s'il savait quelles étaient ses prérogatives exactes à ce pdt, et d'avoir une réponse forcément évasive. Je vienS de lire que François Hollande se verrait assez bien lui succéder…. !! on se perd en conjectures.

Dans cet échafaudage d'institutions je n'ai pas évoqué la banque centrale avec Mario Draghi (encore un italien) qui décide de l'essentiel c'est a dire du pognon du crédit de la dette de l'austérité des taux, de la planche à billet…

je pourrai encore dire que toute cette construction est à bout de souffle et de projet, qu'il faut tout repenser , que le projet européen a besoin d'une refondation globale, de nouveaux traités mettant l'humain au centre en respectant les peuples les cultures les histoires et permettant a ce continent de jouer son rôle dans le monde et de porter des valeurs humanistes de paix de justice ..vaste programme. On en reparlera surement bientôt !

 

mais le sous prefet m'interrompit encore par un descendez M.Gilles

 

je comprends M le préfet que vous voulez que je vous parle de la France , qu'il y a besoin «d'écouter battre son coeur» et pas seulement de «réenchanter un rêve» au risque de déchanter, de faire grandir l'espoir en travaillant cette capacité de résilience si nécessaire.

Oui il faut repartir sur les enjeux économiques et les nécessités d'une croissance soutenable dans le cadre d'un 21 eme siècle ou nous voyons décidément bouger beaucoup de lignes. Entre une mondialisation échevelée un capitalisme financier et des forces d'argent et des immenses fortunes et les formidables cassures des révolutions technologique informationnelle ou numérique,

ou encore même si nous ne sommes pas dans la même échelle de temps, les immenses enjeux environnementaux quand à l'avenir même de l'humanité de la planète

Oui il y a la nécessité de travailler les enjeux sociaux prenant sans trembler les vraies décisions permettant de réduire les formidables inégalités qui s'accroissent du fait des revenus, de la spéculation immobilière, des règles de fiscalité, des mécanismes de la propriété.. En parlant, oui, des salaires, des fiscalités,du travail, des systèmes de santé de retraites, des successions… de la répartion des richesses crées dans les entreprises et donc de leur mode de gouvernance etc.

 

et le préfet de m'interroger sur l'actualité politique immédiate

 

je comprends que vous voulez que je vous parle des présidentielles de 2017 et des échéances suivantes législatives de juin et sénatoriales de l'automne.

Evidemment nous ne connaîtrons les candidats définitivement autorisés à concourir que le 15 mars

d'ici là les médias vont nous abreuver - c'est déjà le cas depuis plusieurs mois- de sondages d'analyses et de bavardages d'observateurs en tout genre qui d'ailleurs au passage sont des gens qui n'ont guère de problème de fin de mois qui donne leur avis sur tout et s'emploient beaucoup à démolir celles et ceux qui veulent travailler à des évolutions progressistes.

la constitution et les règles électorales sont héritées de la 5eme république puis l'élection au suffrage universel est apparue de 65 , le septennat est devenu quinquennat et le monarque républicain malgré bien des serments sur «moi président je ferai autrement» est resté malgré tout omniprésent médiatiquement et à dirigé avec les hotes de matignon le gouvernement avec une armée de conseillers encadrant par dessus le marché les moyens des institutions locales, gâchant une réforme territoriale souhaitée, décidant des nominations ici et là… il a été instillé l'organisation un peu a la mode américaine des primaires la gauche d'abord en 2011 (organisées par le ps déjà) la droite et le centre cette fois organisées plutôt par les républicains en nov 2016.

vous avez du regarder m le préfet comme moi la primaire de droite avec 7 candidats elle a intéressé elle a surtout permis à un électorat souvent disons,agé, friqué et réac de trouver son champion Fillon et ratiboiser un ancien président qui a loupé son come back et un ancien premier ministre de chirac autrefois droit dans ses bottes a qui depuis un an on promettait beaucoup , et du coup tous les commentateurs et les sondagiers organisés de nous expliquer le choix final Fillon contre marine Le Pen!!!! Réglé comme du papier à musique ! Alors que la très grande majorité des françaises et français ne se retrouvent pas dans ces deux personnes pas plus que dans leurs partis respectifs…

Ajoutons maintenant que le parangon de vertu de la Sarthe élu par ailleurs du 7eme arrondissement de paris , châtelain cossu posant dans Match avec son épouse qu'il a fait rémunérer nous dit on pour 500000€ en 8 ans par les moyens de l'assemblée et pour plus de 100000€ par un milliardaire ami, le canard enchané n'étant pas avare en précisions et détails sur les habiles et madrées façons d'augmenter sa fortune personnelle et ses moyens politiques. Comme par exemple d'être le pdg d'une société FF comme FFillon qui notamment fait un très beau chiffre d'affaires par ses conférences à l'étranger…. Tiens ça fait penser à un autre….

Tout ça pourrait profiter à le pen mais celle-ci n'est elle même pas en reste car outre le fait de faire affaire financière avec son père et ses sulfureux amis et méthodes, elle rémunérait aussi son ami ,son sec general et mentor philippot largement sur le parlement européen par ailleurs tant vilipendé…

 

mais la gauche M Gilles ? Elle n'a pas l'air de se porter aussi bien que vous

 

Vous voulez que je vous parle de la primaire de la gauche organisée par le ps, vous ne le savez peut être pas mais déjà en 2011 j'y avais participé. Parce que je pensai et pense toujours qu'il y a besoin de différentes sensibilités pour faire une majorité et encore plus pour prétendre arbitrer et représenter un pays.

C 'est un des fondamentaux de notre association Vent d'Ouest à mon avis toujours d'actualité !

 

Alors En 2011 du coté rouge je préférais andré chassaigne à melenchon ou d'autres représentants troskystes mais le vote interne du pcf avait avec un gros engagement de la direction et du colonel fabien choisi ce dernier (30 ans sénateurs socialiste )et depuis avec la france insoumise après le front de gauche en marche pour essayer de vampiriser ce qui reste des élus et traditions communistes.

En 2011 j'avais même pensé participé au vote ouvert des verts mais j'étais arrivé trop tard pour m'inscrire, ils avaient choisi Eva Joly… qui est un peu de groix… mais n'avais pas obtenu un gros score.

Et la primaire de la gauche ?

beaucoup de mes amis à l'époque hésitaient à y participer mais beaucoup l'avaient fait, certains penchaient pour M.Aubry d'autres pour Hollande devenu favori après l'affaire dsk certains aimaient bien Ségolene Royal et arnaud montebourg donnait des idées nouvelles. Peu déjà en pinçaient pour M Valls

finalement pour ma part j'avais opté à titre personnel,pour ce Montebourg au 1 er tour puis le lundi avait penché pour Hollande peut être en pensant qu'il était le mieux placé pour battre sarkozy mais pensant déjà que la formule lapidaire de aubry quand c'est flou c'est qu'il y a un loup ….. n'était pas infondée. Je note qu'Arnaud Montebourg a recyclé la formule pour Macron je ne suis pas sur non plus que ce soit infondé !

 

En 2012 on sait que le rejet de sarkozy était fort que hollande avec une campagne efficace, son discours du bourget et son face à face final avec sarkozy réussit à l'emporte ! Pas de beaucoup celui ci finissant à presque 49 % rappelons que Marine le Pen avait fait 18 % au premier tour et que l'essentiel du report s'était fait sur Sarkozy. Hollande en tête au premier tour (28,5% et 10 000 000 de voix)avit bénéficié de la quasi totalité des 11% (4 000 000 de voix) de Mélenchon, ainsi que de l'essentiel des verts et même de l'extrême gauche.

Les législatives qui s'en suivirent avaient vu dans l'élan du changement, grâce à un mode de scrutin sans proportionnel qui favorise les deux gros partis une quasi majorité de députés socialistes certes pas tous exactement sur la même ligne on allait le voir au cours du quinquennat et deux petits groupes GDR (chassaigne) avec une dizaine de députés communistes et le groupe écologiste qui a littéralement explosé..

 

Pas besoin que je vous refasse le bilan du quinquennat ou un président a fait un peu de jacques Chirac son ami de corrèze (certain avaient parlé de roi fainéant) pas mal de Sarkozy (du coté people et logorhée médiatique) un peu de Mitterrand( machiavel et synthèse) ou un premier gouvernement de jean marc Ayrault avait avancé pour le moins lentement sur projets et réformes .Puis en 2014 avec un changement de style avec M. valls et de pensée économique (macron) l'équipe gouvernementale allait se raidir et s'enfoncer dans une gestion de nouveaux cadeaux aux entreprises et actionnaires, une gestion calamiteuse de la loi travail à coup de répression et de 49-3 tentant de surnager dans l'émotion des attentats et les drames des guerres mais non sans se fourvoyer dans des concepts abscons d'une identité sacralisée ou de la déchéance de nationalité.

 

L'adversaire sans pitié ni morale de l'immense majorité de nos concitoyens cette fameuse finance sans visage mais qui s'incarne quand même dans des milliardaires concrets et les grosses fortunes celles qui sont capables de corrompre, de réprimer la résistance du monde du travail ou de la jeunesse, de dominer et d'enrégimenter les médias, ce monde financier pouvait se réjouir et continuer de prospérer et d'accroître sa malfaisance via la domination bancaire les paradis fiscaux la dictature de la propriété et des actionnaires .

 

bien sur le tableau dressé ainsi d'un quinquennat bien décevant apparaîtra bien sévère, point besoin de tirer sur quelqu'un qui s'est autodétruit au point d'abdiquer et je n'oublie pas non plus qu'avec sarkozy et la droite c'eut été surement bien plus mauvais pour le peuple et le pays et que cela risque bien de l'etre maintenant si le camp du progrès ne parvient pas à surmonter ses profondes divisions.

 

mais donc en 2017 ?

 

concernant cette primaire dont l'organisation labellisée solferino et du troskyste cambadelis a certes bien des défauts, je crois pour autant qu'elle permet en partie de parler un peu des vrais questions, même si dans les débats les médias parlent bientôt plus que les candidats et qu'on est en non stop d'analyses de sondages de pronostics de la part du microcosme nanti des politologues et experts en tout genre.

alors je propose que vent d'ouest garde ses fondamentaux, que face à la régression , au danger de droite extrême plus extrême droite on garde fermement l'idée que l'on aura besoin de tous:

- des rouges qui ont souvent été moteurs dans les grands moment de la gauche même s'ils ont tendance ajourd'hui à se déliter en multiples chapelles ou à se sectariser,

- des roses avec ses multiples nuances, courants, égos dont un certain nombre ont néanmoins souvent plutôt géré des collectivités honorablement, mais ont aussi souvent donné des images d'abandon de valeurs et de convictions,

- des verts qui pour certains avaient été précurseurs sur les sujets de l'environnement non sans donner parfois l'image du pire politicien,

- du meilleur d'autres courants cathos progressistes, radicaux,régionalistes, citoyens …

et d'innombrables citoyens honnêtes indépendants et volontaires d'un monde meilleur pour aujourd'hui et pour demain pour nous mêmes et les générations futures.

 

Alors en cette fin de janvier puisque que les 2 tours de la primaire se sont invités dans le calendrier, pour ce qui n'est qu'une étape, je pense que probablement ici les partisans de celui qui a remplacé f hollande M.Valls (certaines mauvaises langues disent qu'il l'a un peu poussé vers la sortie...) seront minoritaires!!

et que sans doute ceux qui ont voté dimanche ont plutot penché vers A .Montebourg, B.Hamon ou V. Peillon et pencheront demain vers B Hamon . Mais tous et bien sur aussi ceux qui réfléchissent ou sont tentés par les démarches d'un Melenchon d'un Chassaigne d'un Jadot ou d'autres moins connus mais aussi celles et ceux qui de plus en plus semble t il sont atteints par ce que certains pour taquiner appellent la macronite, phénomène étonnement dans l'air du temps.

Mais aussi vous en connaissez sûrement beaucoup des honnêtes gens des connaissances qui se sont intéressés à la primaire de droite, parfois pour rayer Sarkozy, ont entendus certaines réflexions de Nkm et même de Juppé pourtant bien à droite, ou ceux qui voient les hésitations d'un bayrou ou d'un lassalle ou encore ceux qui aimeraient voir des candidats nouveaux émerger avec des élus divers mais corrects aux législatives ici et là et localement,

tous sont concernés et face au pire à une dérive à la trump, il faudra continuer les débats

l'ensemble des questions de société du système économique et social des questions de l'humanité et de la planète restent devant nous

 

 

 

 

 

Notre modeste association vent d'ouest si vous le souhaitez et continuez à nous y donner un coup de main et vos bonnes volontés (notre trésorier est à votre disposition pour vos concours financiers….!) souhaite garder son cap celui de la recherche d'un rassemblement dans la tolérance des progressistes et celui de l'échange constructif et respectueux des idées et des propositions, elle souhaite maintenir et proposer des initiatives même sans le soutien, pour ne pas dire plus, de certain appareils du XX siècle!

Ainsi en mars nous vous inviterons à une soirée autour d'ouvrages et d'auteurs qui creusent la réflexion autour des thèmes essentiels de l'heure, nous en reparlerons en février notez déjà sur votre agenda le vendredi 17 mars en soirée , et nous avons également retenu en juin après les échéances notre traditionnel rendez-vous enraciné dans le centre Bretagne du coté de Cléguôrec un rdv convivial et amical qui fonctionne depuis le début de notre aventure. j'en profite pour adresser un salut à notre hôte humaniste de l'été Daniel Kerjean.

 

j 'ai comme à l'accoutumée été bavard, je veux remercier marc, françois, danielle ,serge, martial nono, daniel, rené et tous les amis qui m'encouragent et poursuivent leur propre action. Remercier toutes celles et ceux qui ont fait l'effort de participer ( le député P. Nogues, le maire de guéméné les élus du pays de lorient, de baud, du morbihan ) celles et ceux (parlementaires élus citoyens responsables syndicaux associatifs)qui se sont excusés et nous ont adressé de sympathiques messages d'encouragement.

 

Au nom de Vent d'Ouest je vous renouvelle nos vœux que 2017 soit la meilleure possible pour vous même et celles et ceux qui vous sont chers

 

nous allons pouvoir partager la galette républicaine et le verre de l'amitié

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article